« J’ai rencontré mon ami il y a trois ans. Au bout d’une petite année, il m’a fait connaître l’échangisme. J’y ai pris un certain plaisir, même si j’ai trouvé cette situation plutôt malsaine. Mais, je me suis demandée si mon partenaire ne prenait pas plus de plaisir avec les autres femmes qu’avec moi. J’ai eu peur qu’un jour, il ait un coup de foudre pour une autre. Alors, la jalousie est arrivée, mais j’ai quand même continué ces jeux échangistes. Puis, j’ai voulu arrêter parce que ça me faisait trop mal de le voir avec une autre femme et que je n’avais pas confiance en lui. Je sais que ça lui manque parce qu’il a toujours vécu comme ça. Depuis, j’ai appris qu’il allait seul dans des parcs pour trouver des couples. J’ai des difficultés à l’accepter, d’autant plus qu’il me ment en me disant qu’il ne va jamais dans ces parcs. Maintenant, il cherche des hommes bisexuels pour qu’on s’amuse à trois. J’accepte, car j’aime bien, mais sans plus. Ce qui me frustre aussi, c’est qu’il se masturbe tout seul le matin, une fois que je suis levée, alors qu’il lui arrive de ne pas me toucher de la semaine. Quand je lis Union, je m’aperçois que beaucoup de couples libertins fonctionnent bien, alors je voudrais savoir comment ils font parce que moi, je suis trop jalouse. J’aimerais pouvoir continuer le libertinage pour lui, alors dites-moi ce que je dois faire. Aidez-moi à y voir plus clair, je n’ai personne à qui raconter ma vie de couple. »

Un couple solide pour pratiquer l’échangisme

Certes, vous lisez dans Union des histoires d’échangisme qui se passent bien. Mais ce serait oublier que les personnes qui vivent des expériences échangistes qui se passent mal se gardent bien de le raconter ! Car il n’est pas évident de bien gérer des relations échangistes, et tout le monde n’y arrive pas.

Ce n’est pas facile, il est vrai, d’accepter de son compagnon qu’il ait besoin de la présence d’autres partenaires, hommes ou femmes, pour pimenter son désir. Pratiquer l’échangisme en toute sérénité sous-entend donc qu’il faut avoir une grande confiance en soi-même et en l’autre pour ne pas souffrir.

Échangez les paroles avant les partenaires

Or ce n’est pas votre cas, vous n’avez confiance ni en vous, ni en lui, et c’est pourquoi vous éprouvez de la jalousie. Vous vous forcez à vivre des relations à plusieurs pour faire plaisir à votre ami, ce qui vous rend malheureuse, cela semble évident. La solution n’est donc pas là. Le mieux serait de parler directement à votre compagnon et de lui expliquer vos inquiétudes.

Vous devez lui demander de faire attention à votre sensibilité et de ne pas penser qu’à son plaisir. L’avenir de votre couple passe par un compromis, qui éviterait à la fois d’attiser votre jalousie et qui permettrait aussi à votre ami de vivre des situations excitantes pour lui. Il est probable qu’en ayant compris votre point de vue, votre ami puisse faire en sorte de vous faire sentir que vous restez plus importante à ses yeux que ses autres partenaires.

A LIRE AUSSI

Pratiquer le triolisme avec une amie, est-ce une bonne idée ? 

10 trucs pour bien débuter dans l’échangisme 

On ose les joies du libertinage 

Source

Comment continuer l’échangisme alors que je suis jalouse ?

Published on