Ma première pipe….suite

Voilà la suite de cette rencontre et de cette découverte fabuleuse à laquelle une suite des plus agréable s’en est suivie, une relation s’est installée entre nous et je dois avouer que je ne pensais pas prendre autant de plaisir!

Proposée le 1/08/2021 par nantais58

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: HH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Le suspense n’a pas duré longtemps, ses propos me demandant si j’aimais sa queue m’ont amenés à lui répondre que oui et que je voulais le voir continuer à se caresser et lui de me répondre qu’il aimerait que je vienne l’aider, mais je lui dis que non, qu’il était trop tôt, que je voulais profiter du spectacle et dévorer sa queue du regard ! A ce moment-là, je me mis nu également pour ne pas être en reste et qu’il voit quels effets il a sur moi puisque j’arbore une érection des plus honorable avec des parties intimes toutes aussi lisses que les siennes ! Assis sur le canapé et face à lui, je me lance dans les mêmes gestes qu’il se prodigue à savoir de longues caresses sur ma tige dressée, tous deux jambes largement écartées s’offrant mutuellement l’un à l’autre, nos bites fermement empoignées et humides glissent entre nos mains !!

On se regarde face à face tout en se masturbant, je vois son excitation monter tout au long de ses caresses, le pauvre n’en peut plus, j’ai envie de gouter à cette queue, mais étant novice en la matière je ne sais pas comment faire, bien sûr il me demande de venir l’aider, réclamant que je vienne prendre sa verge entre mes doigts et que je le branle, mais ce n’est pas ce que j’ai envie, moi ce que je veux c’est de le prendre en bouche et de le sucer, de sentir son membre dur glisser entre mes lèvres ! N’écoutant que mon envie, je me lève, je me poste debout devant lui la bite dressée, puis je me suis agenouillé, je pose mes mains sur les accoudoirs de son fauteuil et je me penche en avant !

Là il me tend sa queue, m’offrant son gland humide, mes lèvres se posent sur cette ogive remplie de plaisir, je sens la douceur de sa peau, je le caresse de ma bouche, mais avant que je n’ai le temps d’apprécier cette douceur il m’appuie rageusement sur la tête m’enfournant du même coup sa verge jusqu’à la glotte, je proteste tant bien que mal, même si j’apprécie de prendre son membre entièrement, il me relâche tout en s’excusant, je ressort sa queue de ma bouche, pas très content de sa façon de faire, il me demande de bien vouloir le sucer, je lui ai dit ok à condition que ce soit moi qui gère et je me penche à nouveau sur son membre, je pose mes lèvres sur son gland et je le caressee du bout de la langue !!

Puis j’ouvre la bouche et j’enserre ton gland entre mes lèvres et je le suce ainsi, ne faisant pénétrer que son gland , puis je joue de ma langue sur son frein, tournant autour et lui suçant le bout de sa queue, il réclame que je le prenne tout entier en bouche, je le fait languir en jouant de ma langue et quand je sens que son excitation est à son comble, je descends sur sa queue, l’enfournant toute entière dans ma bouche et je lui ai fait une pipe du mieux que je peux, sa queue est douce et son gland marqué, je le sent glisser sur ma langue, mes vas et viens sur son pieu sont interminable, mais je ne veux pas qu’il jouisse trop vite, je veux savourer ce moment tant attendu !

Je relâche alors son membre et je me caresse le visage avec, tout en le fixant, je m’inspire de ce que me faisait ma femme, il apprécie de me voir jouer avec sa queue, il s’en saisi d’une main et il se met à me gifler doucement avec, moi je cherche par tous les moyen à la prendre dans ma bouche, quand je la saisir à nouveau entre mes lèvres il se met à se masturber lentement tandis que je tiens son gland à l’entrée de ma bouche, je sens qu’il n’en peut plus et je décide de lui donner le coup de grâce, je lui retire sa main de sa queue, j’ouvre largement la bouche et je m’empale sur sa bite tendue et raide, je là gobe toute entière dans ma bouche, jusqu’à sentir son gland contre ma glotte !

Puis je referme la bouche sur sa queue et je lui administre un pipe allant et venant sur son pieu tandis qu’il n’arrête pas de me dire des « Oh oui, vas-y suce moi bien, plus fort ! », je m’applique à lui pomper le dard, jusqu’au moment où je prends la première giclée en pleine bouche, si forte que je l’a sent frapper le fond de ma bouche, je m’arrête, là il m’invite à continuer à le sucer et il se déverse entièrement en moi, je sens sa semence s’écouler et m’envahir la bouche, sa main sur ma tête pour ne pas que je me retire, mais je n’en ai pas envie depuis le temps que j’espérai vivre ce moment, je le suce jusqu’à la dernière goutte comme on dit, quand il eut terminé, je me s retire et je recrache son jus sur son peignoir !

Cette expérience m’a donné envie de recommencé, la douceur de cette bite associée à sa dureté m’a comblée, Pierre, puisque c’est son prénom, me demande si j’ai envie que l’on se revoit car il a apprécié de se faire sucer et trouvé ma bouche très accueillante, je lui dit que oui avec plaisir, que j’ai bien aimé cette découverte car c’était la première fois que je suçai un homme et que j’ai envie de vite recommencer, de cette rencontre s’est nouée une complicité qui a évolué au fil du temps et dont je vous compterai les moments forts et torrides que nous avons partagés…. !!!!!

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle.

Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)

Histoire-Erotique.org lutte contre le plagiat pour protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette page est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être imprimée ou copiée.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d’auteurs nous ont donné l’exclusivité totale de leurs textes.

Fermer définitivement
L’activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement.
Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d’éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d’une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu’elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l’histoire :

Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email

Histoires érotiques choisies :
Ma première pipe!
Première pipe
Ma première fois (suite)
La première fois (suite)
Fantasme candauliste d’un homme marié. Suite: première sodomie pour sa femme..
Source