« Bonjour docteur. Que ce soit mes copines ou mes lectures, tout le monde semble dire que les sex toys sont super. A écouter chacun, j’ai l’impression de ne pas être normale… Pourtant je ne prends strictement aucun plaisir avec ces substituts. Pour moi, le sexe c’est avec une vraie personne, point final. Est-ce parce que je les utilise mal ou bien est-ce un problème de fond ? » – Yasmine, 25 ans 

La mode des sex toys

Je ne pense absolument pas que vous ayez un problème de fond, vous avez tout à fait le droit d’avoir une opinion personnelle au sujet des sex toys. Il est vrai qu’à l’heure actuelle il est devenu tout à fait banal d’aborder le sujet. On en entend parler à la radio, dans les journaux ou entre copains ! D’un côté, on peut être satisfait de constater qu’un tel sujet est abordé avec de plus en plus de légèreté. Mais d’un autre, il ne faut pas se leurrer il s’agit en partie, comme pour beaucoup de choses, d’un phénomène de mode.

Quand je parle de phénomène de mode, il ne s’agit pas de recevoir cette appellation de manière péjorative. Au contraire, c’est plutôt un bon signe de voir que la sexualité se démocratise et que les pratiques, accessoires et envies sont abordés avec beaucoup moins de pudeur.

Sex toys et Covid ?

Il est évident qu’entre s’amuser seule dans son coin avec son lapin vibrant ou son Womanizer (il paraît que ce dernier fait un tabac) ou passer un super moment à deux, plein de partage, d’émotions et de plaisir, y a pas photo. Ceci étant dit, j’ajouterai qu’il y a tout de même plusieurs façons d’utiliser des jouets sexuels et que, peut-être, vous ne savez pas bien vous en servir.

Avec le confinement, lié à la pandémie, pas mal de femmes se sont retrouvées seules et ont cherché à pallier au manque d’activité sexuelle comme elles pouvaient, d’où l’intérêt des joujoux pour adulte. Je me permets de vous renvoyer à cet article : Coronavirus : une pénurie de sextoys en vue ?

Manier le jouet est tout un art

N’oubliez pas un point important, l’objet en lui-même ne suffit pas, il faut qu’il y ait un minimum d’excitation sexuelle soit par envie spontanée, soit en la stimulant par des lectures, des films, Internet… Enfin, l’utilisation de sex toys peut s’intégrer à des jeux érotiques au cours de rapports sexuels, ce qui en change complètement le rôle. Certaines études montrent par ailleurs, que l’utilisation de sex toys se fait plus chez les couples que chez les personnes seules.

Mais, encore une fois, ne cédez pas à une forme d’injonction sur ce qu’il faudrait en penser. Si vous avez la chance d’avoir un (ou des) partenaire qui sait bien s’y prendre pour vous faire plaisir, pas besoin de se compliquer la vie.

A LIRE AUSSI

Sextoys : la taille compte-t-elle vraiment ? 

Depuis le confinement, les sextoys connectés ont la cote ! 

Un bar à sextoys au Japon, ça existe ! 

Source

Pourquoi je n’aime pas utiliser des sextoys ?

Published on